Institut de Recherche sur l'Architecture Antique (IRAA) Site

Journées d’études, Paris-Créteil, 7- 8 avril 2022 – Appel à contributions – Bois et architecture dans la Protohistoire et l’Antiquité (2). Approvisionnement en bois, activités agro-pastorales et couvert forestier

Pour cette deuxième manifestation Bois et architecture, la ressource en bois retiendra plus particulièrement l’attention. L’activité des sociétés anciennes est étroitement dépendante de l’accès au bois, sous la forme de matériau comme de combustible. La particularité de cette ressource est d’être renouvelable ; toutefois la régénération forestière, avec ou sans intervention humaine…

Hommage à Christian Darles

L’IRAA a le regret d’annoncer le décès de Christian Darles, architecte et archéologue, enseignant honoraire à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse et membre de l’Académie d’Architecture.

Journées d’études « Théâtre antique d’Orange, SIG et HBIM »

L’Institut de Recherche sur l’Architecture Antique organise avec le soutien de la fondation A*Midex d’Aix-Marseille-Université, les 28 et 29 juin, à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme d’Aix-en Provence, une table-ronde intitulée « Théâtre antique d’Orange, SIG et HBIM ». Ces journées se tiendront à la fois en présentiel avec la plupart des intervenants et un public limité par les jauges actuelles en vigueur, et en distanciel pour certains intervenants et un plus large public. Les journées seront consacrées à l’apport du SIG et du HBIM utilisés pour le partage des données et la diffusion des connaissances sur des sites ou des monuments historiques.

Ateliers pendant les Journées Européennes de l’Archéologie – 20 juin 2021

Atelier « Découverte de l’architecture antique par le dessin » – Sur le site du Port antique et/ou au sein des collections permanentes du musée d’Histoire de Marseille, les archéologues vous initient à l’étude de l’architecture antique, par l’observation et le dessin. Proposé par l’Institut de Recherche sur l’Architecture Antique (IRAA), en partenariat avec la MMSH (AMU/CNRS). Coordonné par Stéphanie Zugmeyer et Alain Badie.

Les mots de l’habitat et de l’habiter. Réflexions terminologiques autour de l’espace domestique

La langue française connait une polysémie du vocabulaire contemporain pour désigner son logement : « appartement », « maison », « logis », « chez-soi », etc. auxquels s’ajoutent dans un registre plus familier : « baraque », « piaule », « nid », « niche », « repaire », etc. Cette abondance terminologique est pourtant le résultat d’un invariant anthropologique…